LA LETTRE DU CONCOMBRE
ON VOUS DIT TOUT ON VOUS CACHE RIEN
mardi
2 octobre 2012
 

 

| * " GARDEZ L'ARGENT", UN CONTE ZEN, ALAIN BEAULET EDITEUR, PARU EN SEPTEMBRE 2012 | Dessin © Mandryka |

Pour Agrandir l'Image, CLIQUEZ SUR L'IMAGE OU : ICI.

02/10/12


Mes Chers Légumes,

Deuxième bonne nouvelle, mais vous êtes déjà au courant : Le troisième "petit carnet "de la collection "UN CONTE ZEN" : "GARDEZ L'ARGENT !" est paru chez mon éditeur favori : Alain Beaulet. Et figurez-vous que, dès sa parution, ce modeste opuscule a déclenché une polémique insensée qui bientôt va faire rage sur tout Internet et qui promet de belles empoignades dans l'émission radio : "Vous m’en direz des nouvelles" sur RFI le jeudi 4 octobre entre 9h30 et 10h, à laquelle on m'a demandé de participer pour éclairer les masses laborieuses obnubilées par le Marketing Culturel que nous distille à longueur de journée Le Management de L'Etat Industriel dans lequel nous tentons de vivre, et dont le principal souci semble être de nous faire ingurgiter toute sorte de Produits Culturels et d'Objets Inutiles au prix fort, et en plus à crédit ! Justement, à ce propos, je voulais vous dire que... Ah ! Excusez-moi, l'heure tourne et je dois aller faire ma valise : Mon train est à quai. Chourave ! Veux-tu bien te charger de présenter cette émission pendant que je ? Merci.

CHOURAVE : L’émission sera en direct et présentée par Jean-François Cadet. La première partie de l’émission (9h10 – 9h30) sera uniquement consacrée à la pièce « Volpone ou le renard », mise en scène par Nicolas Briançon. La deuxième partie (9h33 – 10h) portera sur le sujet : « Les artistes et l‘argent ». Sera aussi présent en studio Nicolas Briançon.

CONCOMBRE : Ousque j'ai mis ma cravate ? Ah la voilà ! Elle s'était cachée sous le pot de yaourt. Oui ! J'arrive! Vous savez combien je déteste toutes ces polémiques , ces colloques et ces débats, comme si je n'avais que ça à faire ? Mais bon, puisqu'on le me demande si gentiment, j'irai.

Mais qu'est ce que je vais bien pouvoir dire ? Bah, comme de toute façon je n'ai rien à dire, j'improviserai sur le plateau. En attendant, Chourave va nous exposer les tenants et aboutissants de cette polémique qui a débuté dans le numéro de DBD de ce mois-ci et dont vous pouvez consulter les tenants (ICI), un peu plus bas dans cette lettre. Et les aboutissants juste après (LÀ).

Sur ce, bonsoir !

Excusez-moi mais j'ai un train à prendre.

Bonne Lecture !

marty

Le Concombre

Pour le reste :"ll faut faire confiance aux événements, ils finissent toujours par se produire. " Alexandre Vialatte

posted by concombre | 02/10/12


LA POLÉMIQUE DÉBUTE DANS DBD :

Voilà tout d'abord, dans l'objet du délit, les pages incriminées par DBD N° 66 de septembre 2012 :

CHOURAVE : Ce petit livre, petit par son format (10,5 X 15 cm) et par son nombre de pages (24) mais grand par le sujet qu'il aborde, de biais d'accord mais sans faux semblant, porte sur l'idée que le Système Managérial de l'Etat Industriel nous fait obligation d'emprunter pour vivre, et qu'il ne faut donc pas s'étonner que nous vivions dans une dette perpétuelle qui ne peut que s'aggraver.

RUTH ABAGA : Et alors ? Je ne vois pas où est la polémique ?

CHOURAVE : Attendez, j'y arrive. Or, dans le numéro 66 de DBD daté de septembre 2012, on peut lire cette brève signée d'un collaborateur anonyme qui ne dit pas son nom :

RAYMOND LE RIVET : Et elle est où, la polémique ? Je la vois pas, la polémique !

CHOURAVE : Lisez le texte ! Qu'est-ce qu'il dit ?

CHOUPINETTE LA COURGETTE : "GARDEZ L'ARGENT, UN CONTE ZEN signé Nikita Mandryka, permet de retrouver ce bon vieux Concombre masqué aux prises avec un banquier pas vraiment au diapason avec les théories fumeuses du légume fabuleux."

JEAN BONBEUR : C'est court comme pole épique.

(Le portable de CHOURAVE sonne : DRING !)

CHOURAVE : Allô ? Ah , c'est toi ! Tu es où ?

CONCOMBRE : Je suis dans le train, hé banane ! Passe moi JEAN BONBEUR. Mon cher JEAN BONBEUR, la polémique qui est sous-jacente aux termes de "théories fumeuses" ne demande qu'à se déchaîner avec virulence. Et là je ne suis pas d'accord ! Je ne cultive pas de "théories fumeuses". Du moins, pas sur mon balcon.

CHOURAVE : Qu'est-ce qu'il dit ?

GILBERT MUDAT : Il dit que la pré-olympique ne demande qu'à se déchirer avec les verrues rances. Et qu'il ne se coltine pas avec des Walkyries foireuses de loin sur son balcon.

LA COURGE GINETTE : Mais c'est dégoûtant !

CHOURAVE : Passez-moi ce portable !

(Il branche le haut-parleur pour que tout le monde entende.

CONCOMBRE : Les "théories fuligineuses" elles sont du côté de ce loqueteux acronyme qui ne dit pas son nom ! Moi, mes sources sont claires : Kenneth Galbraith et Paul Jorion, qui nous ont expliqué comment tout ça fonctionnait. Au départ, il y a eu Ford qui a décidé de faire de la production automobile de masse. Et qui a eu l'idée de génie de très bien payer ses ouvriers, comme ça se disait-il, il auront largement de quoi acheter mes bagnoles. Tout le monde a repris l'idée et tout a bien marché : on a eu les trente glorieuses. Ensuite ça s'est gâté. Y a des grippe-sous qui se sont dit : "On gagne pas assez". Alors pour gagner plus, ils ont baissé les salaires de façon à ce que les gens n'aient jamais assez d'argent pour acheter toutes les saloperies qu'ils fabriquent en masse sous la férule du Management des Ressources Humaines, avec un système de gestion qui oblige tout le monde à travailler toujours plus pour gagner toujours moins, et à consommer en masse sous l'influence ineffable de la pub, fabriquée par le même Management des Industries Culturelles, diffusée jour et nuit partout dans le monde. Où ça ? Dans les tuyaux d'un instrument de propagande très performant et très efficace qui, comme le dit si bien Galbraith, a été inventé pour transformer tous les êtres humains de la planète (on appelle ça la globalisation) en producteurs dociles et en consommateurs enthousiastes : J'ai nommé : "La Télévision".

PÉNÉLOPE, la Patate en slip qui rêve d'avoir une robe de chambre : Sur écran plat ?

CONCOMBRE : Exactement. T'as tout compris. Et tiens-toi bien : Cerise sur le gâteau et perversion suprême du système : ils ont inventé un truc encore plus pervers pour se faire toujours plus de blé : Le Crédit ! Qui vous pique des intérêts sur l'argent qu'on vous a pas donné ! C'est-y pas beau ça, comme combine ?

AMÉDÉE PAN, le croissant beurré : Mais alors, si je comprends bien, les banquiers seraient des prédateurs ?

CONCOMBRE : Tu l'as dit bouffi !

CHOURAVE : Ah non ! Là tu exagères !

CONCOMBRE : Maizenfin ! Ils l'ont avoué eux-même !

LA CAFETIÉRE : Comment ça ? Tu délires de la fiole !

CONCOMBRE : Ah bon ? Tu te souviens pas des pubs qu'ils nous passaient dans les années 70, avec un sourire carnassier ? Et des quenottes de vampire ? Le sourire d'AL CAPONE. Ah quel humour ! Je me demande bien pourquoi ils ne la repassent pas en ce moment ? Ça serait marrant, non? Ça détendrai l'atmosphère, je suis sûr!

CHOURAVE : Mais arrête ! Comment je pourrais me payer un écran plat s'il ne me prêtait pas de l'argent ? Mon banquier est mon ami !

CONCOMBRE : Ah bon ? Tu trouves ? Peut-être bien. Mais pas tous les jours en tout cas. Ils ont l'amitié élastique. Quand tu leur donnes ton argent, ils le prêtent à d'autres et touchent les intérêt sans t'en rétrograder un seul centime. Et quand t'en a plus, ils veulent plus t'en donner ! Tu trouves que c'est normal, de la part d'un ami ?

Et en plus, cet argent qu'il te prête, c'est ton argent ! Celui que tu déposes tous les mois sur son compte. C'est obligatoire. Et c'est avec ton argent qu'il se fait ses affaires, non ?

CHOURAVE : Non, c'est idiot de dire ça. Là, ça va pas. C'est pas eux les prédateurs. C'est le système qui fonctionne comme ça ! Tu exagères.

CONCOMBRE : Oui, tu as raison, j'exagère mais à peine. Les banquiers ne sont pas des prédateurs, d'accord. C'est l'Etat le prédateur. Et l'Etat, c'est nous. Nous sommes tous des prédateurs. On se prédate à qui mieux mieux, les uns les autres, et sans vergogne ! Et quand on dépasse les bornes de l'indécence, il n'y a plus de limite à la vergognerie. Et à force de pousser le bouchon de l'avidité toujours plus loin (VIVE LA CROISSANCE !), on se retrouve tous perclus de dettes à tire-larigot et le bec dans l'eau. Alors on crie, on pleure, et on trépigne des pieds : "MAMAN ! AU SECOURS ! C'EST LA CRISE !".

Mais c'est nous qui l'avons fabriqué cette "CRISE", avec nos petites mains fines de finasseurs hypocrites. Et comme on fait son lit, on se couche.

Alors si ce paltoquet allumé du cigare trouve que ce sont des "théories fumigènes", il n'a prendre son portable, qu'il paye à prix d'or, je parle de l'abonnement, pour communiquer alors que la communication, ça n'existe pas. C'est un mythe inventé par les PTT pour vendre des timbres-poste et des portables, mais passons, où en zétais-je ? Ah oui ! Qu'il prenne son portable et qu'il le leur dise donc à eux, Galbraith et Jorion, que le doute l'habite. C'est leurs théories que j'ai exposé dans mon opuscule. Alors qu'il leur dise à eux, pas à moi, qu'il les trouve farabileuses, leurs théories. Moi, je m'en lave les mains.

RAYMOND POIREAU : Vous pouvez répéter ? J'ai pas tout compris.

CONCOMBRE : C'est tout à fait normal mon cher POIREAU. Le monde est une hallucination collective, et il est sans remède. Il n'y a rien à y comprendre, ni à en espérer, ni à en attendre. Alors excusez-moi, mais si je veux rebondir sur la polémique, il faut que j'y aille.

CHOURAVE : Où tu vas ?

CONCOMBRE : Mais ici ou là, quelle importance ? C'est partout pareil. En langage managérial, on appelle ça "LA GLOBALISATION". Voyez plus bas ! (ICI ou, peu importe).

posted by concombre | 02/10/12


LA POLÉMIQUE S'ENFLE SUR INTERNET !

L'autre jour, je fais un tour sur Internet et qu'est-ce que je vois dans LE FORUM DE PIMPF ? La polémique qui, telle la grenouille de la fable, s'enfle jusqu'à atteindre des sommets jusque là jamais vus dans les Médias ! Et ceci lors d'un débat sur devinez quoi ? Sur L'ARGENT !

Non mais c'est à peine croyable ! L'ARGENT ! Je ne sais pas ce que les trumins ont en moment ? On dirait qu'ils ne sont obsédés que d'une seule chose : L'ARGENT ! En tout cas dans ce FORUM, je suis tombé sur un débat dont j'ai cru comprendre que le sujet était : "Les Artistes et L'Argent". Et dans lequel le mot "ARGENT !" était cité pas moins de 47 fois ! Sur une seule page ! Ça fait froid dans le dos.

Mais voyez vous même. Dans la rubrique de FORUMPIMPF.NET : "Afficher le sujet - Rendez l'argent", où on y parle surtout de la revue "Rendez l'argent !", j'ai relevé ceci, je cite :

 

Message de Maël Rannou » Ven 07 Sep 2012, 10:14

Il semble que le récit publié dans la revue soit celui paru début août en album chez Alain Beaulet sous le titre "Gardez l'argent ! ".

http://www.alainbeaulet.com/site.php?type=P&id=594

Les 4 pages sont remaquetté pour arriver à 24 pages et ça coûte 5,50€, sont rentables ces pages !

 

Rentables ? Alors je voudrais préciser ceci à Maël Rannou :

UN : Quand la revue Goliath m'a demandé si je voulais participer à un collectif de dessinateurs qui se poseraient des questions sur LA CRISE que nous sommes en train de vivre actuellement, j'ai bondi sur l'occasion parce que ce sujet me passionne. J'ai dessiné les quatre pages de "Banania Royal Bank " pour la revue gratuitement, comme tous les autres auteurs du collectif , le but du jeu n'étant pas de faire du blé mais juste d'exprimer sa vision des choses. Deux semaines de boulot. Et à ce jour je n'en ai pas touché un radis.

DEUX : Quand j'ai vu que je n'avais que quatre pages pour développer ma petite histoire (je m'étais gourré au départ en croyant qu'on m'en avait proposé huit !), j'ai eu un peu de mal pour tout faire tenir sur les 24 images de ces 4 pages (à 6 images par page). J'ai trouvé que c'était un peu trop dense et trop résumé. Exemple : la première page, voilà ce que ça donne dans la revue :

Alors je me suis dit que ça serait chouette de la reprendre pour en faire un petit CONTE ZEN plus développé et plus aéré, qui irait très bien dans la série des "petits carnets" d'Alain Beaulet. Et ce n'est pas "remaquetté" ! J'ai dessiné 24 images intercalaires de plus pour arriver aux 24 pages habituelles de la série des "petits carnets". Et la page UN de "Royal Bank of Banania" s'est magiquement transformée en HUIT PAGES. Ce qui a donné ça :

Pour voir les HUIT PREMIÈRES PAGES, cliquez : ICI

Résultat : Deux semaines de boulot.

Et je ne compte pas les heures et les jours de lecture des oeuvres de Kenneth Galbraith, de Paul Jorion et de Pierre Legendre que je me tape depuis des années pour ne pas être trop nul sur le sujet de l'Économie, le Nouvel État Industriel, et la Pompe à Phynance (mais je ne me plains pas, car savoir comment tout ça fonctionne, ça me passionne !), sans parler des tonnes de Contes Zen et Taoistes que je me farcis tous les soirs et la nuit après le turbin (mais je ne me plains pas non plus, car j'adore lire ces Contes ! Et je les lis comme un rat (au lit - car le rat vit au lit) de bibliothèque que je suis, pour comprendre comment c'est fait, et pour mieux écrire et dessiner mes propres CONTES ZEN. Avec en prime les oeuvres complètes de Tchouang-Tseu, commentées par Jean-François Billeter dont je vous recommande la lecture, surtout ses : "Leçons sur Tchouang-Tseu", pour commencer. Ce petit livre de 148 pages vous fera découvrir le secret la sagesse suprême qui vous aidera à surmonter la CRISE" (de rire!) pour 5,89 euros seulement, LIVRAISON GRATUITE ! Pourquoi se priver de ce bonheur ?

Mais toutes ces lectures, mon cher Maël Rannou, je vous signale que ça demande du travail. Et qui ne m'est pas payé un clou.

TROIS : Pour la réalisation d'un "petit carnet", je ramasse 500 euros. Puisque mon cher Maël Rannou, que je trouve fort sympathique au demeurant car vous appréciez , je le sais, le résultat de mes diverses cogitations graphiques (témoin l'interview que vous m'a peaufiné sur le site DU9.ORG : ICI), puisque vous aimez aussi faire des comptes, faîtes donc les comptes : 500 euros pour deux fois deux semaines de travail, ça fait combien ? Ça fait: 3000 balles anciens pour un mois de boulot. Même pas le salaire d'une caissière dans mon Hyper Marché. (Bien sûr son boulot est bien plus dur que le mien, mais qu'y faire? On en est tous là. Et je lui fais la bise).

À part ça, au lieu de faire des insinuations scabreuses comme quoi je me livrerais à d'infâmes trafics de remaquetage de pages pour les rentabiliser, il aurait été plus rentable pour moi et plus sympa de votre part d'en commander dix exemplaires chez amazon.fr, pour 5,22 seulement, LIVRAISON GRATUITE ! et de les distribuer aux guichetiers de votre banque pour qu'ils vous autorisent un prochain découvert, on ne sait jamais. Au vu de la facture, j'accepterai vos excuses.

Et on me demande de participer à une émission-débat qui portera sur le sujet : « Les artistes et l‘argent » ! C'est pour rigoler ou quoi ?

Quel argent ??? Vu ce que je gagne, si pendant l'émission de ce jeudi 4 octobre 2012 sur RFI de 9H 33 à 10 H (voit tous les détails : ICI), on me demande ce que je gagne, je pourrais toujours répondre : "Je gagne à être connu".

Mais c'est pas grave. "Qui n'a rien ne peut pas perdre grand chose." (Lao Tseu)

ET EN PLUS, il faut que je vous l'avoue : En fait, j'adore les polémiques, surtout quand je n'ai rien à dire et qu'on y parle de MOI.

Car , comme le disait si bien Wittgenstein : "Quand on a rien à dire, il faut le taire."

Mais bon, je déconne ! Toute ça, c'est pour de rire ! Et je remercie chaleureusemnt Maël Rannou pour son aimable intervention sur LE FORUM DE PIMPF , qui aura au moins l'immense mérite de me faire gagner à être connu , et donc à vendre quelques albums de plus, ce qui ne sera pas de refus.

Et un grand merci à MARIANO ALDA, l'animateur en chef de FORUMPIMPF.NET dans lequel il déploie son immense talent de grand spécialiste bédéphile émérite ! Que grâces lui soient rendues !

MARIANO ALDA a également contribué de toute sa science infuse à la Monumentale mise en oeuvre du livre de Richard Medioni : «Mon camarade », «Vaillant », «Pif Gadget» L'HISTOIRE COMPLETE 1901-1994 (tous les détails : ICI) .

Le site de son entreprise d'électricité se trouve ICI.

Je remercie enfin LESLIE CARRETERO qui m'a invité dans son émission : "Vous m'en direz des nouvelles" ! À laquelle je me réjouis de participer ce jeudi 4 octobre 2012 à 9 h 33 (tous les détails ICI).

LESLIE CARRETERO se trouve à droite sur la photo . Mon Dieu ! Qu'elle est Belle !

Voilà. J'ai oublié personne ? C'était les dernières infos.

Sur ce bonsoir, faut que j'y aille. J'ai un train à prendre pour écouter cette émission sur mon poste à galène.

À la semaine prochaine.

posted by concombre | 02/10/12


HISTOIRE ET BD : UN LIVRE IMPORTANT !

 
Vaillant Collector

1er octobre 2012, sortie du livre:
«Mon camarade », «Vaillant », «Pif Gadget»
L'HISTOIRE COMPLETE
1901-1994

par Richard Medioni


(agrandir)

Voici, pour la première fois, un livre racontant dans sa continuité et dans sa totalité l'histoire de tous les journaux de bande dessinée issus de la mouvance socialiste-révolutionnaire et communiste. Une histoire qui commence en 1901 avec la naissance de Jean-Pierre et s'achève dans la tourmente en 1994 avec la liquidation de Pif Gadget.

Vous pourrez constater à sa lecture qu'il s'agit d'un ouvrage incontournable pour l'histoire de la bande dessinée française.

Lire la suite sur cette page :
La Passionnante et Fabuleuse Histoire
de la MONUMENTALE HISTOIRE DE
VAILLANT - PIF GADGET


 

posted by concombre | 28/09/12


"GARDEZ L'ARGENT !"

Dans la Collection "LES PETITS CARNETS " (ALAIN BEAULET EDITEUR) sont déjà parus : "DU BAROUF DANS LE POTAGE", et "LA VIE D'UNE MOUCHE".

Pour plus de détails, CONSULTEZ le BLOGUE du CONCOMBRE MASQUÉ : ICI Pour DU BAROUF DANS LE POTAGE et pour LA VIE D'UNE MOUCHE.

Le dernier fascicule paru, un petit CONTE ZEN du CONCOMBRE, sur le sujet de "LA CRISE" que nous traversons, est intitulé : "GARDEZ L'ARGENT !"

Pour plus de détails (et plus d'images) sur LE CONTE ZEN : : "GARDEZ L'ARGENT !" veuillez consulter la LETTRE 85 du CONCOMBRE : ICI.

 
     
 

Les deux premiers de cette mini-collection sont tous partis ! Alors si vous voulez encore avoir une chance d'en posséder un exemplaire (collector!) avant l'épuisement total des stocks, commandez-les directement sur LE SITE D'ALAIN BEAULET : ICI.

Ou sur amazon.fr : ICI et .

Et pour LE CONTE ZEN : "GARDEZ L'ARGENT !" (Avant qu'il n'en reste plus un, et grouillez-vous, ça part comme des p'tits pains !) vous pouvez le commander directement sur LE SITE D'ALAIN BEAULET : ICI.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

posted by concombre | 28/09/12


ARTICLES ET ANALYSES FINES :

NEW ET ESSENTIEL ! Alain Corbellari analyse "Les Mondes du Concombre Masqué" : téléchargeable en version PDF ou en document WORD .


ENTRETIEN sur DU9.ORG avec Maël Rannou en juin 2011

Au fil de ses nombreuses aventures éditoriales, de ses débuts dans Vaillant à son passage à Pilote, de la création de L’Echo des Savanes avec Gotlib et Brétécher à son rôle de rédacteur en chef de Charlie Mensuel, Nikita Mandryka a toujours traîné avec lui le Concombre Masqué, son personnage fétiche avec son univers poétique et décalé, où l’on peut regarder pousser les rochers. Rencontre (forcément) potagère, en deux parties.

http://www.du9.org/Nikita-Mandryka-I

Deuxième partie de notre entretien avec Nikita Mandryka et son Concombre Masqué, où il sera question de la suite des aventures éditoriales de l’auteur, et de sa découverte des champs (potagers ?) de l’Internet illimité...

http://www.du9.org/Nikita-Mandryka-II

posted by concombre | 28/02/12


LE RETOUR DES CLOPINETTES :

Tous les détails sur cette réédition (augmentée) dans La Lettre du Concombre N° 82 : ICI

Le Concombre : Ah oui ! J'allais oublier! Il faut que je vous dise! L'album des "CLOPINETTES" vient d'être réédité avec 32 PAGES de PLUS : 16 pages inédites - retrouvées dans des PILOTE de l'époque - et 16 pages toutes fraîches, génialement imaginées par GOTLIB, dessinées et colorisées par MANDRYKA.

Je vous l'ai déjà dit? Ah bon? Autant pour moi. Encore un coup d'Elsa Meyer, ma nouvelle secrétaire. Comment voulez-vous que je me souvienne de quoi que ce soit si elle passe ses journées à me brouiller l'écoute? C'est épuisant à la fin!

Le Concombre au bureau, avec sa secrétaire : Elsa Mayer, dite ZAZA.

L'intégrale du Concombre - deuxiéme édition - est rééditééée !

"Les années Pilote", une Somme. Elle s'est retrouvée un 13 novembre en rupture de stock. Vu le succès rencontré par cette Oeuvre Ultime, son éditeur a décidé de lancer un signe fort en direction de son imprimeur. Il lui a donc envoyé un bon de commande paraphé de sa main, ce qui a convaincu l'imprimeur de mettre sous presse une deuxième édition !

Dont Acte.

  Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour les détails de cette somptueuse édition...
Pour lire la préface et consulter le sommaire ...
Cliquez sur le lien ci-dessous :
L'Intégrale du Concombre

posted by concombre | 28/09/07



Bravo ! Vous êtes le
 
ème
visiteur de ce site
Bonne Nuit
Les Petits !

RADIO GAGA






couv1
L'iNTÉGRALE DU CONCOMBRE
Agrandir l'image

achetez neuf
EUR 46,55
chez amazon.fr
achetez neuf
EUR 46,55
chez fnac.fr


couv2
LE BAIN DE MINUIT
Agrandir l'image


achetez neuf
EUR 12,35
chez amazon.fr
achetez neuf
EUR 12,35
chez fnac.com



couv2
LE MONDE FASCINANT DES PROBLÈMES
Agrandir l'image


achetez neuf
EUR 12,35
chez amazon.fr

achetez neuf
EUR 12,35
chez fnac.com


Pour Visiter la Galerie des
années PILOTE , Cliquez : ICI

Pour trouver des albums de Mandryka sur EBay, Cliquez : ICI

Pour trouver des albums de Mandryka sur PriceMinister, Cliquez : ICI

 






Le Site du Concombre Masqué






Sommaire de toutes les BD du CONCOMBRE MASQUÉ
Consultez la page :
TOUTES LES BD du CONCOMBRE et PLUS







Le Concombre s'interroge
Sur "LA CRISE
" (de rire) dans
:
Le DéB
logue-Notes du Concombre...







Le NOUVEAU
Blog du Concombre :

Le Dé-Blogue Notes du Concombre





La suite au prochain numéro...


Le Site du Concombre Masqué

Tous les personnages et les dessins de ce site qui sont issus de l'univers du "Concombre Masqué" sont Copyright © Mandryka
 
Tous les autres documents : textes/dessins/photos/ qui sont issus d'un autre site ou de toute autre provenance restent la propriété de leurs auteurs et sont copyrighted © par leurs ayants droits respectifs .