LUNDi 19 JANVIER 2015

LES CHRONIQUES DU CONCOMBRE (1)

Mes Chers Légumes,

Voici la suite de mes élucubrations de la semaine dernière :


"BOBO LA TÊTE !"

Je reprends donc ma dernière chronique ici :

Parce que déjà il me semble que :

1. Lorsque ta maison brûle la première chose à faire est d'arrêter de jeter de l'huile sur le feu pour ne pas ajouter aux morts de l'incendie de ta maison les morts potentiels de la maison de ton voisin.

2. Wolinsky, mort lui aussi dans l'incendie, aurait dit lors de la réunion qui a décidé de publier ce numéro de Charia Hebdo avec les caricatures de Mahomet, en novembre 2011, qui avaient déjà occasionné plusieurs morts : « Je crois que nous sommes des inconscients et des imbéciles qui avons pris un risque inutile. C’est tout. On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d’années même, on fait de la provocation et puis un jour la provocation se retourne contre nous. Il fallait pas le faire. » Ni recommencer, estime Delfeil : « Il fallait pas le faire, mais Charlie Hebdo l’a refait, un an plus tard, en septembre 2012. »

3. Alors la question qu'il me semble essentielle et urgente de se poser est la suivante : Cette "liberté" de la Presse qu'on nous enjoint de toutes parts de défendre, Médias, Paris et Etat confondus, quelle genre de "liberté" est-ce ? Quelle liberté ? Qu'est-ce que la liberté ?

4. Si je me reporte à la réflexion de Kant à ce sujet, j'entends des choses qui me disent ceci : L'exercice de ta liberté implique ta responsabilité. La liberté sans limite n'est pas la liberté. La liberté de tout dire et de tout faire n'est pas la liberté.

LIBERTE POLITIQUE : LA RESPONSABILISATION

Argument moral (Kant) :

Défendre un déterminisme absolu des choses c’est renoncer à la possibilité d’agir
selon des décisions sciemment choisies, c’est renoncer à la possibilité pour un individu
d’être un sujet moral, c’est-à-dire d’être responsable de ce qu’il fait et non d’obéir à
des lois qui lui sont extérieures. Pour Kant, la moralité est ce qui fait la dignité de
l’homme et sa supériorité. Il sait qu’il est libre par l’expérience d’une résistance aux
penchants naturels. Paradoxalement, c’est le devoir qui révèle la liberté humaine. La
liberté comme condition de possibilité de l’exercice du devoir, d’une responsabilité, est
dite « transcendantale ».

Et ce que j'en pense est ceci : la liberté de faire tout ce que l’on veut est une
fausse liberté car elle ne consiste qu’à s’adonner à tous les déterminismes rencontrés,
summum de l’irresponsabilité.

5. Je m'interroge alors sur le sens à donner à la publication d'une caricature qui montre Mahomet avec un turban en forme de bombe prête à exploser et donc prête à tuer : Qu'est-ce que me dit cette image ? Est-ce une critique envers des terroristes qui se réclament de la religion musulmane tout en la pervertissant en idéologie meurtrière ? Ou une attaque envers la religion musulmane ? L'interprétation prête à équivoque. Ce que je vois en donnée brute dans cette image est la caricature d'un musulman ou d'un arabe prêt à tuer. Qui peut être interprétée comme une une insulte, une agression, une attaque contre quoi ? Contre "le fait d'être arabe". Et c'est là me semble-t-il que doit s'exercer la responsabilité dans la liberté d'expression. L'attaque procède de la haine. Et la haine engendre la haine. Et engendre le meurtre de l'agresseur et le meurtre d'innocents qui n'ont rien à voir dans ta querelle idéologique avec ton adversaire, et qui n'ont rien demandé .

5. D'où je conclus que lorsque ma maison brûle la première chose à faire est d'arrêter de jeter de l'huile sur le feu pour ne pas ajouter aux morts de l'incendie de ma maison les morts potentiels de la maison de mon voisin.

Et je fais mienne la pensée politique de Pierre Dac : " En politique, parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir ".

http://pierredac.free.fr/Pensees1.htm

Et me revient en mémoire une chanson de Bob Dylan «It's Alright, Ma (I'm Only Bleeding», parue en 1965. Les derniers vers de cette chanson disaient :

And if my thought-dreams could be seen
Et si on pouvait voir les rêves que je fais en pensée
They'd probably put my head in a guillotine
Ils mettraient probablement ma tête sous la guillotine
But it's alright, Ma, it's life, and life only.
Tout va bien, maman, c'est la vie, et seulement la vie.

La vie. Voilà l'Idéal Absolu qui doit être le tien et qui doit régler ta conduite en tant qu'être vivant. Si c'est ton Idéal Absolu, c'est ton Dieu.

A ce propos, j'aimerais vous faire entendre ce que disait Abdennour Bidar, dans une émission de France Culture, sur le sens à donner au mot : Dieu.

Il dit que pour lui Dieu, c'est "la force créatrice qui est en toi". N'a-t-il pas raison ? N'est-il pas dans le vrai ?

Pour moi, il est dans le vrai. Pour moi aussi, Dieu désigne L'Idéal Absolu qu'il te donne et qui est au-dessus de tous les autres idéaux, et au dessus de toutes les idéologies, quelle que soit cette idéologie. Qu'elle soit : "de gauche" ou "de droite", "progressiste" ou "réactionnaire", "socialiste", "libérale", "communiste", "fasciste" ou "nazie", "castriste" ou "anticastriste", guevariste" ou "antiguevariste", "stalinienne" ou "trotskiste", "maoïste" ou "antimaoïste", "charlihebdoïste" ou "anticharlihebdoïste", "islamophile" ou "islamophobe", "djihadiste" ou "antidjidahiste", "scientiste" ou "antiscientiste", "écologiste" ou "antiécologiste", "anarchiste" ou "antianarchiste", "féministe" ou "antiféministe", "phallocratique" ou "antiphallocratique", "sexiste" ou "antisexiste", "homophobe" ou homophile", "genriste" ou "antigenriste", qu'elle soit "médicinale" ou "pharmaceutique", "spasmodique" ou "antispasmodique", "humanitariste" ou "aquoiboniste", j'en passe et des meilleures, peu importe, bref tous les "ismes" avec tous leurs "anti-ismes", qui tous luttent jusqu'au meurtre pour prendre le pouvoir sur l'autre et sur toi, rejette leurs idéaux, car cet Idéal Absolu que tu dois vénérer plus que tout et avant tout, c'est la Vie, dans l'amour et le respect et la vénération de la Vie. C'est "la force créatrice qui est en toi", c'est La Vie, c'est ton Dieu. Dieu, c'est La Vie. Et la Vie, c'est Sacré.

2. Alors, si on admet que le Sacré, c'est la Vie, comment peut-on admettre que l'on représente sous la forme d'une bombe prête à exploser et à tuer, ce qui symbolise le Sacré de la Vie pour un musulman? Et pourquoi faire ? Quel est but de la manoeuvre ? Pour délivrer de leurs croyances "obscurantistes", "conservatrices" et "réactionnaires", ceux que vous estimez être dans l'erreur parce qu'ils ne partagent pas les croyances de vos idéologies "de gauche" , qui se déclinent en sous-sections infinies : "démocratisme", "progressisme", "égalitarisme" (tous des Egos ?), "féminisme", "anarchisme", "libération sexuelle" (= se libérer de son sexe ? = ne plus avoir de sexe ?) , "hédonisme" (consommer l'autre et le jeter une fois consumé ?), "consumérisme" (Ne pensez pas ! Dépensez !), "libertarisme sans responsabilité" ? (ou "anti-isme", ou "de droite", etc... c'est kif-kif bourricot) Et du haut de votre superbe, avec "La liberté de la Presse" comme Arme Sacrée, vous prétendez (quelle arrogance !) vous donnez comme mission civilisatrice et "humanitaire" d'inculquer au monde entier vos "merveilleuses idéologies" qui ouvrent le monde entier à l'Avenir Radieux et au Bonheur que vous avez défini comme "l'ouverture du marché", en fait "l'ouverture des hyper-marchés" dans les minarets pour y distribuer vos Mac Do, vos écrans plats, vos smartphones, votre internet, et autres têtes de gondoles et casseroles anti-adhésives. Pour le plus grand bien de la nouvelle idéologie : "La Croissance !" = "La Croâ ! La Croâ ! Non-sens !"

QUI vous l'a demandé ? "L'information" !

k

Dessin de Patrick Chappatte dans "Le Temps" CH

Et vous croyez vraiment qu'une caricature de Mahomet qui symbolise le Sacré de la Vie pour un musulman va "ouvrir" comme une boite de sardine la conscience "obnubilée" d'un seul de ces "mécréants" dans le monde grâce à vos "lumières" et qu'il va soudain se convertir avec une reconnaissance éperdue à vos "idéologies", par la simple vision extatique de vos superbes slogans en image et par l'opération du Saint Esprit incarné dans l'allégorie de "La Liberté de La Presse" ? Est-ce seulement arrivé une seule fois depuis le temps que vous y employez ?

Non, pas une seule fois. Le seul résultat n'a été que d'allonger la liste des morts. Morts pour rien, bof, dégâts collatéraux, c'est pas grave. C'est de la "gestion des ressources humaines". Ça fait partie du processus décidé et géré par le management hyper-industriel moderne pour la conquête du monde. Ne vous inquiétez pas ! C'est juste un processus. Tant que ça ne met pas en danger la "Sacro-Sainte Balance des Comptes", on continue. C'est comme ça. C'est "La Loi du Marché". Pas la peine d'en faire un plat. On ne fait pas, comme disait Lénine, d'omelettes sans casser des oeufs.

D'hommelettes ?

Et d'où tenez-vous la croyance insensée que votre croyance est la vérité ? Mais de votre croyance en votre propre idéologie, qui fait de vous des "fanatiques obstinés" à la servir, ce que vous reprochez aux tenants de l'idéologie adverse ! Et avec quelle arrogance ! Comme par hasard, par pure coïncidence, vous seriez tombés comme Obélix dans le bon chaudron, du côté du Bien, du Vrai et du Beau. Quelle chance d'être tombés du bon côté du manche ! Et dans votre immense bonté, vous vous mettez en peine de sauver le monde de l'erreur ? Mais ne voyez-vous-pas que vous ne faîtes que continuer la "mission civilisatrice" des Croisades du Moyen Âge pour délivrer le tombeau de Christ des mains des "Infidèles" et la "mission civilisatrice" du Colonialisme que la propagande du "Divin Marché" nous avait pourtant dit passé de mode ? Passé de mode ? Ah bon ? Nous serions entrés dans l'ère de la décolonisation ? Tiens donc ! Et alors, qu'est-ce qu'on va foutre au Mali ? Qu'est-ce qu'on va faire en Irak ? Les bombarder pour leur apporter la "Démocratie" ? Ah, non, pardon, j'oubliais ! C'est une mission "Humanitaire" ! On leur apporte "La Civilisation" ! Merci "Divin Marché" ! Merci, Léopold II ! Que ton nom soit sanctifié !

Vous vous croyez être des rebelles au Pouvoir que vous prétendez combattre alors que vous n'en êtes que les serviteurs et les clowns. Vous êtes là, en première ligne, pour "faire rire" l'arrière ! Le Théatre aux armées ! Pour maintenir le moral des troupes ! Et silence dans les rangs !

Comme l'a dit Pierre Legendre :

"D'où nous vient

cette absolue certitude
que tout ce qui est différent de nous
doive être mis à la casse ?"

Photo © Alain Saint-Hilaire

"Comment peut-on être Persan ?"
(Montesquieu)

"Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà."
(Blaise Pascal)

"On ne peut pas imposer par la force ce qui doit être conquis."
(Pierre Legendre)
http://www.leconcombre.com/nouveau/legendre1.html

* * * * *

"Les guerres de la représentation" : Entretien avec Pierre Legendre
Le Point 22/07/2004
Propos recueillis par Elisabeth Lévy :
http://www.oedipe.org/forum/read.php?6,5923

* * * * *

Plus ça change...
http://www.leconcombre.com/nouveau/meme.html

...et plus c'est la même chose :
http://www.leconcombre.com/nouveau/chose.html

* * * * *

JOUIR DU POUVOIR :
"La violence du pouvoir aujourd'hui,
qui nous traite en bétail par le biais de la bureaucratie industrielle,
surajoute la censure d'un nouveau style,
d'après lequel le triomphe de l'organisation moderne signifierait l'abolition de toute politique."

"De cette prétention, la publicité garantit chaque jour l'imposture." :
http://www.leconcombre.com/nouveau/source.htm
(Pierre Legendre, dans : "JOUIR DU POUVOIR
TRAITÉ DE LA BUREAUCRATIE PATRIOTE"
© 1976 by LES ÉDITIONS DE MINUIT )

La publicité : "Au secours, Maman !"
http://www.leconcombre.com/biblio/legendre/maman2.html

* * * * *

PIERRE LEGENDRE
" L'EMPIRE DE LA VÉRITÉ "
Préliminaires :
http://www.leconcombre.com/biblio/legendre/empire01.html

* * * * *

Parenthèse : Voir le film de Pierre Legendre sur "Le Management" = "La Religion qui nous gouverne" : Celle dont les Grands Prêtres sont nos Managers.

Liens vers le film sur You Tube >>> Dominium Mundi - "L'empire du management"

"L'industrie est un système guerrier, qui gère l'humanité au nom d'une science religieuse."

(Pierre Legendre)

* * * * *

k

(À SUIVRE) comme le disait Jean-Paul Mougin, fondateur et rédacteur en chef de (À SUIVRE),
décédé le 13 septembre 2011 à Bruxelles à l’âge de 70 ans.

Concombre et Chourave gif

NOTE : Si vous avez un avis sur la question ou un commentaire à faire, vous pouvez m'envoyer une réponse en utilisant la Lettre que vous avez reçu. J'y répondrai dans la mesure du possible. Merci.